Offre à Saisir

Sur Le Bon Coin, on trouve de tout. Thierry Bouët le sait. Affaires privées est un projet emblématique de notre époque connectée à internet et ses brocantes d’objets en tout genre proposées par des sites populaires facilitant les transactions entre tous.

Pendant un an, le photographe, plutôt habitué à l’univers du beau portrait ultra-léché, s’est mué dans la peau d’un acheteur lambda à la recherche d’objets originaux ou de biens immobiliers proposés à la vente. Il y est question d’avion, de bateau, d’une demeure fortifiée du XIIe siècle, d’un cercueil, de cabine d’essayage, d’une échelle, d’une tenue de plongée, de bois de chauffage, d’une météorite ou encore de verres à Pastis.

En contactant chaque propriétaire, Thierry Bouët a cherché à en savoir plus les objets en question et ce qui motive leur vente. Derrière chacun d’entre-eux se trouve toujours l’histoire de sa relation avec son propriétaire. Plus que l’idée d’opérer une vente réussie, on comprend que ces personnes ont une relation forte, une histoire attachante avec ce qu’ils ont à vendre. En le transmettant à un acheteur, réside l’envie que celui-ci continue d’exister. Car l’annonce est considérée comme une bouteille lancée à la mer, perdue dans l’océan du net, dans l’espoir de faire survivre l’objet à vendre, de lui offrir une seconde chance.

Le jeu a consisté à réaliser une nouvelle photographie de l’objet en question en le mettant en scène d’une façon humoristique et décalée avec souvent la présence de son propriétaire. Les images sont frontales, précises et permettent de déclencher une autre histoire. Une légende avec prix, annonce et histoire de l’objet est adjointe à l’image.

L’objet est ainsi réactivé dans sa fonction, Le photographe lui permet de faire une dernière fois son office en compagnie de son dernier possesseur. Surtout, l’humain y reprend toute sa place, on pense cela comme une forme de résistance à la consommation à tout-va de nos sociétés matérialistes.

Cette série inédite présentée aux ateliers aux Rencontres d’Arles cette année est assortie d’un livre édité chez Xavier Barral, l’éditeur ingénieux et dénicheur de projets atypiques.

Emilie Groleau

 

« Affaires privées », Thierry Bouët, aux Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles 2015.

Commissaire d’exposition : Sam Stourdzé.

Grande Halle des Ateliers, jusqu’au 20 septembre.

Site du Photographe : www.thierrybouet.com

Photographies : Sylvie Chan-Liat.